Vous êtes ici > Qualibris - Imprimeries > Le groupe > Equipes & métiers

Famille Impression


Conducteur machine à imprimer simple

Mission

Le conducteur assure toutes les opérations nécessaires à l’impression. Il prépare la machine, accroche et cale les plaques sur les cylindres, règle les marges à la dimension du papier ainsi que la pression entre les cylindres, il choisit les encres, vérifie les teintes de l’épreuve en procédant aux réglages des systèmes d’encrage et de mouillage à partir du pupitre de commande. Quand il a terminé les réglages, le conducteur lance la production. Il procède à des contrôles périodiques tout au long du tirage. En cas de variation des teintes ou des gammes, il intervient sur les réglages en cours d’impression.Lors de l’arrêt de la production, il procède au nettoyage complet de sa machine et participe à la maintenance de premier niveau.
Le conducteur, affecté à une machine dite simple, imprime des documents en une ou deux couleurs ou gère un ou deux groupes d’impression. Dans cette configuration, il conduit seul la machine. Il assure lui-même l’approvisionnement en papier et la réception des feuilles imprimées.

Activités

Calage de la forme imprimante (plaque, cylindre…), encrage, repérage, mouillage, tension de support (papier). Essais d’impression, corrections. Tirage avec contrôles par sondage de la qualité de l’impression. Nettoyage et entretien courant de la machine. Le conducteur doit avoir une bonne connaissance de la mécanique, de l’électronique et de l’informatique ainsi que des procédés d’impression. Il applique en permanence les consignes techniques et les procédures.

Formation

Le métier de conducteur machine est accessible à partir de formations spécifique de niveau V, IV ou III (CAP, BEP, CFPA, BT, Bac Professionnel, BTS) dans le domaine des industries graphiques (CAP impression, BT des industries graphiques option impression finition, Bac Professionnel des industries graphiques option impression finition, BTS industries graphiques). Une formation en mécanique, en électronique et en informatique peut faciliter l’accès au métier.


Le conducteur machine à imprimer complexe

Mission

Le conducteur assure les opérations nécessaires à la réalisation de l’impression. Il prépare la machine, accroche et cale les plaques sur les cylindres, règle les marges à la dimension du papier ainsi que la pression entre les cylindres, il choisit les encres, vérifie les teintes de l'épreuve en procédant aux réglages des systèmes d'encrage et de mouillage à partir du pupitre de commande.

Quand il a terminé les réglages, le conducteur lance la production.

Il procède à des contrôles périodiques tout au long du tirage. En cas de variation des teintes ou des gammes, il intervient sur les réglages en cours d'impression.

Lors de l'arrêt de la production, il procède au nettoyage complet de sa machine et participe à la maintenance de premier niveau.

Il imprime des documents en quatre couleurs minimum ou gère quatre groupes d’impression minimum. Les vitesses d’impression étant élevées, l’intervention du conducteur et les corrections en cours d’impression doivent être rapides et précises.
L’automatisation et l’informatisation de la conduite des machines complexes tendent à simplifier les interventions manuelles. En revanche, le travail demande une grande maîtrise des systèmes automatisés d’aide à l’impression.

Activités

Calage de la forme imprimante (plaque, cylindre…), encrage, repérage, mouillage, pression de support (papier, carton) pour quatre groupes d’impression minimum.

Essais d’impression, corrections.

Signature du bon à rouler. Tirage avec contrôles par sondage de la qualité de l’impression. Nettoyage et entretien courant de la machine. Le conducteur doit avoir une bonne connaissance de la mécanique, de l’électronique et de l’informatique ainsi que des procédés d’impression. Il applique en permanence les consignes techniques et les procédures.

Formation

Le métier de conducteur machine est accessible à partir de formations spécifique de niveau V, IV ou III (CAP, BEP, CFPA, BT, Bac Professionnel, BTS) dans le domaine des industries graphiques (CAP impression, BT des industries graphiques option impression finition, Bac Pro des industries graphiques option impression finition, BTS industries graphiques). Une formation en mécanique, en électronique et en informatique peut faciliter l’accès au métier.
Document sans nom